tgs.cnrs.ufr-shs@u-paris.fr   +33 (0)1 76 53 36 00

 

Le dernier numéro de Travail, genre et sociétés est paru.

Travail, genre et sociétés 2022/2 n°48

Handicap, genre et travail

Voir le numéro sur Cairn

 


TRAVAIL, GENRE ET SOCIÉTÉS … Traduite en anglais/Translated in english

en ligne en français sur Cairn Info / available in english on Cairn International Edition

YQDT59gM_400x400

TRAVAIL, GENRE ET SOCIÉTÉS a fêté ses 20 ans le 14 novembre 2019, en Sorbonne

La revue Travail, genre et sociétés a fêté ses 15 ans

Mardi 20 mai 2014, de 18h à  21h
À  L’Entrepôt – 7/9 rue Francis de Pressensé – 75014 Paris

La revue Travail genre et sociétés et le réseau international et pluridisciplinaire de recherche MAGE (Marche du travail et genre) ont l’immense tristesse de faire part du décès, le 4 août à Valencia, de celle qui les a créés et dirigés durant de nombreuses années.  Le Cerlis (Centre de recherche sur les liens sociaux), dont Margaret Maruani était membre, s’y associe :

Margaret Maruani. Sociologue, Directrice de recherche émérite et Médaille d’argent du CNRS, Chevalière de la Légion d’honneur, pionnière en France et à l’échelle internationale des recherches croisant sociologie et genre appliqué aux questions du travail et de l’emploi, est aussi l’une des premières à faire entrer le champ des études de genre dans les institutions.
Impulsant une recherche féministe, à la fois libre et engagée, elle savait communiquer son enthousiasme tout en étant remarquablement efficace pour organiser et fédérer les énergies. C’était une très grande dame de la sociologie. Elle était notre amie.
Elle va nous manquer terriblement, mais nous conservons avec nous ses paroles et ses écrits. Nous nous associons de tout cœur au chagrin de sa famille.

Vous accéderez à son parcours en français en cliquant sur ce lien. Son parcours a aussi été traduit et publié en anglais, vous pouvez le lire en cliquant sur ce lien.

Hommage à Nicole Mosconi (décéde en février 2021)

Cet entretien avec Nicole Mosconi a été réalisé par Françoise Vouillot en octobre 2019, dans un cadre amical. Françoise a accepté de le publier dans la revue Travail, genre et sociétés en lui conservant son caractère premier d’entretien de recherche avec une collègue qui était aussi une amie. Elle a demandé à Nicole, normalienne, agrégée de philosophie, ce qui l’avait amenée au féminisme et à développer en tant que chercheuse une analyse du fonctionnement de la mixité et des inégalités de sexe à l’école. Elle l’a aussi interrogée sur sa perception de la situation actuelle des femmes, des politiques d’égalité, de l’émergence des mouvements néo-féministes. Jacqueline Laufer a bien voulu relire ce texte qui était d’abord un document oral.

Pour lire son parcours dans le n°48 de Travail, genre et sociétés, cliquez ici.